shakes kinder pinguy (shakeskp) wrote in silmaken,
shakes kinder pinguy
shakeskp
silmaken

Torchwood : De l'éducation animale [écrire pour aider, ficlette]

De l’éducation animale
Personnages : Suzie, Myfanwy, Ianto, l’équipe
Censure : K+
Spoilers : saison 1 : épisode 1, allusions à l’épisode 4 – saison 2 : épisode 12
Date : Lundi 21 avril 2008
Disclaimer : Je n’ai rien à voir avec Torchwood. :)

Note : Commandé par flo_nelja pour creerpouraider
Note bis : Je crois que je suis encore hors sujet. Et puis, Suzie. >.> J’avais une idée tout à fait différente au départ, et puis il y a eu l’épisode 12… J’étais complètement en UA, alors j’ai modifié pour coller à la série. ^^;


Il n’y avait que Jack Harkness pour ramener un réceptionniste accompagné d’un dinosaure et les leur présenter, une invisible queue de labrador battant de gauche à droite, l’air de s’attendre à une récompense.
« Ianto Jones et son ptérodactyle savant ! »
Suzie avait failli lui lancer un biscuit.
De fait, seul Jack Harkness pouvait engager quelqu’un sous le prétexte qu’il portait bien le costume. Un survivant de Canary Wharf, de plus, à peine un mois après la chute de Torchwood 1, et qui avait lourdement insisté pour être repris. N’importe qui se serait posé des questions. Pas le Capitaine Jack Harkness et son ego surdimensionné, ça non. Mais Suzie avait rapidement compris qu’essayer de raisonner Jack était une tâche difficile et elle avait autre chose à faire. Sans compter que sous son apparence professionnelle et son sourire calme, Ianto Jones avait tout du chiot perdu et Suzie, si elle n’éprouvait pas d’affection particulière pour l’animal en question, ne prenait pas non plus de plaisir particulier à lui donner des coups de pieds, contrairement à Owen qui semblait croire que l’existence de Ianto était une injure personnelle. Ou peut-être une glorification de sa vie à lui. Qui savait, avec Owen.
Dans tous les cas, leur nouvel homme à tout faire supportait sans broncher les remarques acerbes du médecin et les sous-entendus salaces de Jack. Suzie ne s’inquiétait pas pour lui. Chiot perdu peut-être, mais Ianto Jones n’avait rien d’un paillasson. Tout, de son regard faussement calme à la tension de son corps, annonçait la rage de survivre. Dès qu’il aurait un peu pris ses marques, il devrait commencer à se défendre.
Il exploserait entre les doigts de Jack, un de ces jours, et pas dans le sens où leur cher capitaine le souhaiterait, mais qu’il se débrouille tout seul avec les conséquences de ses erreurs.
Restait le ptéranodon.
« Myfanwy ».
Suzie renifla d’agacement. La bestiole avait été endormie assez longtemps pour qu’Owen puisse déterminer qu’il s’agisse d’une femelle. Jack l’avait rapidement nommée avant de la lâcher dans le Hub. Sans réfléchir, bien sûr, aux dégâts qu’un tel animal pouvait provoquer.
Suzie croyait se rappeler avoir lu quelque part que les ptéranodons étaient des animaux grégaires. La théorie semblait se confirmer : le leur tendait à suivre Ianto, sa seule figure familière, et à lui rapporter son butin constitué de critériums, de boîtes de pizzas, de scalpels et d’outils divers.
L’expression de Ianto à ces moments-là valait presque une photo.
Le problème de la nourriture se posa rapidement : on avait beau lui apporter de beaux poissons frais, « Myfanwy » dévorait tout de même tout ce qui se trouvait à sa portée. Owen avait tenté de dissimuler ses rats de laboratoire, pour sa peine le ptéranodon s’était soulagé sur son crâne.
Suzie versa un peu de la sauce qu’elle préparait sur son doigt, la renifla et la goûta avec une petite grimace.
Cela devrait aller.

¤¤¤

« Iiiiiiiiiiah ! » protesta le ptéranodon.
Suzie lui donna un nouveau petit coup de balai sur le bec. Myfanwy recula maladroitement sur ses pattes, releva la tête et regarda Suzie d’un œil intelligent et outré.
Cette dernière pinça les lèvres et poussa du bout du pied le cabillaud sur lequel elle avait versé la sauce.
« Celui-là. »
Le ptéranodon battit des ailes, Suzie refusa de bouger. Après quelques secondes, le bec immense finit par avaler goulûment le poisson indiqué.
« Tu vois, rien de compliqué. »
Suzie versa la sauce sur le second cabillaud. Myfanwy tendit le cou, méfiante, mais comme le balai restait immobile, elle finit par attraper le poisson. Satisfaite, Suzie tendit la main d’un geste décidé et tapota le bec de l’animal. « Même chose demain et tu verras que tu comprendras vite », déclara-t-elle.
Comme Myfanwy s’agitait un peu, elle lâcha un : « Fini. » sec puis se détourna. Le ptéranodon s’envola d’un grand coup d’aile pour rejoindre son nid de fortune dans les combles du Hub.
Suzie marcha jusqu’à son propre coin aménagé. Il était tard, Owen et même Toshiko étaient rentrés. Dieu seul savait où avait disparu Jack, quant à Ianto…
Une tasse de café fumante, à l’arôme délicieux, trônait sur son plan de travail. Suzie la souleva, pensive, et manqua se brûler en buvant une gorgée. Elle n’avait pas besoin de regarder autour d’elle pour savoir qu’elle ne trouverait aucune trace de lui. Elle soupçonnait qu’il allait être plus facile d’apprivoiser Myfanwy que Ianto. Mais encore une fois, ce dernier était le travail de Jack et s’il se faisait mordre au passage, il l’aurait sûrement bien cherché.
Myfanwy poussa un cri au-dessus d’elle, Suzie lança un « bonne nuit » à la ronde, au bénéfice de leurs deux nouveaux animaux de compagnie perdus dans les profondeurs du Hub, puis rentra chez elle.

Quelques jours plus tard, Myfanwy était parfaitement dressée, le café de Ianto se révéla indispensable et le Rift leur recracha une lame étrange accompagnée d’un gant mystérieux.

(fin)

Pour la chronologie, j'ai utilisée celle-ci. :)



826 mots
Tags: w - torchwood, w - torchwood - couple : gen, whoniverse
Subscribe

  • Post a new comment

    Error

    default userpic
    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 6 comments